JAPONOHARA – Juin 2019

Classé dans : expositions passées | 0

En résonance avec le Festival International du Film d’Animation d’Annecy, imagespassages a sélectionné des oeuvres aux approches artistiques très différentes, allant de la VR, avec Planet°° de Momoko Seto, au dessin animé proche de la BD et de l’adolescence d’Akino Kondoh.
Les artistes présentés, femmes et hommes, nés au Japon dans les années 80, forment un éventail original, tant par leurs créations que par leurs origines diverses.

Voici la programmation complète de l’exposition:

Nova in my hand de Yuki Kawamura / 8′ – 2008

Dans cette vidéo cosmique et poétique, l’artiste nous invite à une flânerie dans un univers surréaliste ambigu, produit hybride entre les fonds marins et la voie lactée.

City of transformers d’Ikuru Kuwajima / 4′ – 2018

Cette vidéo expérimentale intègre au décor de Kazan des personnages de transformers, questionnant la mutation précipité de cette ville moderne et multiculturelle en pleine croissance.

Kiya, Kiya d’ Akino Kondoh / 7′ – 2012

Le titre, inspiré par une expression japonaise, désigne une nostalgie énigmatique. Cette notion représente pour l’artiste un angle d’attaque pour explorer le thème de l’enfance au moyen de l’animation .

Courtesy Mizuma Art Gallery / Tokyo

Planet°° de Momoko Seto / 6′ -2017

Dans un monde en ruines, un changement météorologique se déclenche: la pluie irrigue cette planète aride jusqu’à la noyer progressivement. Dans l’eau naît alors un écosystème, peuplé de têtards carnivores géants.

L’artiste nous immerge dans cet univers post-apocalyptique grâce à la réalité virtuelle.