Festival « Cinéma du réel » hors les murs

Classé dans : actualité, documentaires | 0

Dans le cadre du festival Cinéma du Réel Hors les murs – en collaboration avec Images en Bibliothèque et la Cinémathèque du documentaire, voici le programme que nous avons confectionné pour le mois d’Avril !


Amara de Pierre Michelon (2018 – Spectre production)

 

mercredi 10 avril / 12h15 / théâtre de l’Echange

Madame Baurès 

de Mehdi Benallal – 17′

« J’ai passé, à Vincennes, tout un automne et la moitié d’un hiver à écouter Raymonde Baurès me décrire son enfance dans les premiers HLM parisiens, la guerre et l’exil, l’usine et son engagement communiste. Raymonde est morte. Je voudrais lui rendre hommage en racontant, à mon tour, notre histoire. »

Lo que desean

d’Elena Lopez Riera – 24

Un pigeon femelle est jetée dans le ciel. Quelques minutes plus tard, elle sera suivie d’une bande de mâles, mis en abstinence pour stimuler leur désir, qui se battront dans les airs pour être celui qui passera le plus de temps à côté d’elle.

jeudi 11 avril / 12h15 / théâtre de l’Echange

Amara de Pierre Michelon – 115′

Depuis le Colorado où il a élu domicile, Fouad Mennana entreprend de retrouver la trace de son défunt grand‑père — Amara Mennana — un agriculteur algérien exproprié de ses terres et déporté dans les bagnes de la Guyane française en 1926.  Mais rien n’est moins accessible que la violence du passé, et les archives et les classements et la poussière des cartons taisent secrètement l’histoire de celles et ceux qui n’ont plus de nom : ans nom patronyme, sans numéro, sans sépulture.

 

vendredi 12 avril / 12h15 / théâtre de l’Echange

Hamada d’Eloy Dominguez Seren – 88’

Avec vitalité et humour, Hamada dresse un portrait inhabituel d’un groupe de jeunes amis vivant dans un camp de réfugiés au milieu du désert saharien. Le deuxième mur militaire le plus grand du monde les sépare de leur patrie et ils y vivent depuis 40 ans. On les appelle les Sahraouis, également connus comme le peuple oublié.

jeudi 25 avril / 19h00 / le téléphérique – cinémathèque des pays de Savoie et de l’Ain (Veyrier-du-lac)

L’immeuble des braves

de Bojina Panayotova, France – 23’

Sofia, 13 juin 2014. Comme chaque jour, Ivan revient devant l’immeuble dont il s’est fait expulser. Il vient nourrir ses enfants, Gigi et Sara, deux chiens errants qui vivent encore là. Mais ce matin, les chiens ont disparu. Ivan dans tous ses états alerte le quartier et se lance dans une quête éperdue à travers la capitale bulgare pour retrouver les chiens.

Presqu’un siècle

de Pascal Bodet – 52’

Ma mamie aura 100 ans cette année, elle est un centre dont nous (famille, auxiliaires de vie) sommes les satellites. A chaque séjour chez elle, on entre dans un autre rythme, une autre réalité. Son voisin collectionne les avis des décès. Le quotidien devient un très grand point d’interrogation. A la base de ce documentaire de création, il y a plein de petites choses, absurdes, drôles, terrifiantes, mélange de mort, de menus, de volets à fermer, de vie à travers la fenêtre.